...

Chargement de page... Patience!



Trop long? Cliquez ici
 

LES MESSAGES: Liste | Nouveau
VOTRE COMPTE: Création | Identification
OPTIONS: FAQ | Rechercher | Annuaire
 
Les 4000 photos
Les 30 dernières
Envoyer des photos
 
Dialoguer
en direct
(après login)
Personne
 
Sujet:  ouril ok, mais quid de bispa
Nouveau message
Répondre
Retour à la liste
Aller à la page Précédente  1, 2
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
grototoro
Invité





Créé le: 22 Fév 2021 11:21   
Sujet du message: Bisca caboverdien


Disons "mieux vaut tard que jamais".
De 2007 à 2021, c'est pas grand chose dans la vie d'un homme (au contraire des femmes, dsl , la vie est cruelle parfois Saint )


La proposition de jeu faite ci-dessus ne correspond pas au jeu de bisca des Caboverdiens (du moins du Barlavento, les îles du Nord).

1/ A partir d'un jeu de carte normal (Rami, Poker etc.) de 52 cartes, on retire les 8, 9 et 10. Il reste donc 40 cartes pour jouer (au cas où les maths c'est pas votre truc).
Coeur = Copa
Pic = Espada
Carreau = "Och"
Trèfle = "Poch"
Un atout est une "trufa" (prononcé trouffe)
Un As ou un 7 est un "bisca"
6, 5, 4, 3, 2 sont des "palha" (prononcé paille)
le 2 est le "duc" (prononcé douk)

2/ Un joueur mélange le paquet et comme à la belote, le jouer à sa droite coupe.
La coupe est indifférente: soit elle forme 2 tas de cartes, soit elle forme 1 carte et un tas de 39 cartes, soit le coupeur peut taper sur le paquet signalant ainsi qu'il ne veut pas que le paquet soit couper (contrairement à la belote, c'est possible ici).
La règle n'est pas très claire sur le coupage en 3 parfois pratiqué par des coupeurs.
Il n'y a pas encore de fédération de bisca au Cabo Verde. Anxious

3/ On distribue 3 x 3 cartes à chaque joueurs dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant par le joueur à gauche du joueur qui a mélangé et qui distribue. Il reste donc 4 cartes. Le distributeur tourne la carte du dessus, qui dès lors donne la couleur de l'atout, et pose les 3 autres à l'envers.

4/ Le joueur à gauche du distributeur commence à jouer. Il forme un binôme avec le joueur en face de lui et de même le distributeur avec le joueur qui lui fait face (principe du N-S et E-O de la belote)
A l'issue du premier tour, celui qui a remporté la main, prend la carte restante du dessus, celui à sa gauche la suivante, etc. Et la partie se poursuit. Lorsque les 10 cartes de chaque joueur sont tombées et retournées, la partie est finie et on compte les points.
ATTENTION: la règle la plus compliquée (surtout pour les joueurs de belote, cointre, coinchée, etc.) est double:
- On est obligé de fournir seulement à l'atout (on "paga", "no paga" vous n'avez pas fourni). Pour les 3 autres couleurs, les joueurs jouent la couleur qu'ils veulent. Par exemple, si l'atout est coeur, tous les joueurs devront jouer coeur si la première carte d'un tour est un coeur. S'ils en n'ont pas, ils jouent ce qu'ils veulent. Si par contre un joueur joue un pic comme première carte, alors les autres joueurs peuvent jouer du pic, mais aussi du carreau ou du trèfle, voire couper (corta ou grida) s'ils le souhaitent.
- On n'est pas obligé de monter, à l'atout comme aux trois autres couleurs (contrairement à la belote et dérivés). Si un joueur joue un Roi d'atout et que le joueur suivant (adversaire) a un 5 et un 7 d'atout dans son jeu, il peut jouer le 5.
C'est terriblement déroutant et surtout, il devient difficile de compter les cartes des trois autres couleurs en même temps que l'atout.
Les longes dans une couleur sont utiles, mais si elles ne sont pas régulières, leur utilité diminue fortement. Par exemple, si un joueur à As, 7, Roi, Dame, 6 de tréfle et que les atouts sont tombés, il ne peut pas compter sur le fait qu'un autre joueur sera obligé de jouer son Valet à la première pose d'un trèfle. Ce dernier logiquement le gardera et sera maître sur le 6.


5/ La valeur des cartes est la suivante:
As = 11 points
7 = 10 points
Roi = 4 points
Valet = 3 points
Dame = 2 points
6, 5, 4, 3, 2 = rien
Atout et les trois autres couleurs ont les mêmes valeurs (au contraire de la belote).
Il n'y a pas de "10 de der" au bisca.

Vous aurez remarqué que la Dame vaut moins qu'un Valet (au contraire de la belote et autres jeux en France), phénomène dû à l'extraordinaire machisme des Caboverdiens. Heureusement, c'est un de leur très rares défauts et surtout les femmes ont appris à en jouer. Elles sont fantastiques. Saint

6/ Contage des points
Les parties se comptent en 4 ou 9 points. Le premier binôme qui atteint ce chiffre gagne la partie.
Le binome qui a le plus de points durant le tour ou donne remporte 1 points.
Si un binome fait moins de 30 points, soit jusqu'à 29 points, il est "capoto" et l'équipe adverse remporte 2 points (qu'on relit entre eux sur la grille de comptage)
Si un binome ne fait aucun points (pas remporté de pli), l'équipe adverse "da chitade" (le capot de la belote) et remporte 4 points (certains en marque Cool.
Dans ce dernier cas, la chitade s'entend à des kilomètres à la ronde. Les donneurs de chitade exultent tout le bonheur du monde en leur coeur et les perdants refont avec rage la partie pour dire ou le partenaire à fait la faute avec force détails et énergie. C'est là tout le plaisir du bisca, qui autre particularité peut se jouer dans un local ou une pièce avec la musique au volume discothèque.
Une expérience unique à vivre et qui rend la concentration quasi impossible. Quelques verres de grog aidant... les erreurs se multiplient et les cris aussi.
Enfin, si les 2 binômes font le même nombre de points (60-60), on rejoue avec le même distributeur et le binôme vainqueur de la nouvelle donne voit les points de cette dernière multipliés par 2. Exemple: après égalité, on rejoue et le binôme E-O fait "capoto", il engrange pas 2 points, mais 4.


7/ Défaillances: comptage des points
Distribution: si un joueur distribue mal (par exemple, il donne 10 cartes à un joueur), il doit remélanger, refaire couper et redistribuer. En partie amicale, on ne compte pas de points de pénalité. En "campionato", on ajoute 1 point au binôme adverse.
Rapidité: si un joueur joue une carte avant son tour, il reprend sa carte et donne un point de pénalité pour le binôme adverse.
Tricherie: elles sont légions et sans complexe. Les binômes formés depuis longtemps font des signes de manière habituelle et "naturelle".
- Les appels marqués ne sont pas considérés comme une tricherie (taper fort sur la table en posant sa carte ou faire claquer la carte sur la table). En fait, certains joueurs le font à chaque carte posée ajoutant au "bruit d'ambiance" des parties.
- Parler est bien entendu interdit, mais mais mais... comment empêcher un Caboverdien de parler en jouant au bisca... Il faut y jouer pour comprendre qu'il n'y a aucune critique dans mes propos. Le fait le plus étonnant, c'est que bien souvent ce ne sont pas les joueurs qui jouent qui parlent, mais les "spectateurs" partie prenante du jeu. Ils commentent, critiquent, refont la partie, conseillent etc.
- La tricherie pure (plus courantes: joueur qui ne fourni pas à l'atout à un tour, mais coupe plus tard) offre 2 points au binôme adverse s'il est découvert
- Comptage: il arrive fréquemment que le joueur en charge de marquer les points "oubli" de marquer une donne. Pas de point de pénalité, mais des discussions vives et bruyantes à souhait assurées, de toute l'assemblée, chacun ayant sa version/vision des faits.

Que dire de plus?
Jouez au bisca au Cabo Verde est surprenant, mais devient vite un pure plaisir, car l'accueil des Caboverdiens (les femmes ne jouent pas beaucoup au bisca) est chaleureux et il l'est d'autant plus que l'on comprend rapidement les règles et joue bien. Il permet aussi une sorte d'intégration si l'on séjourne longtemps ou réside dans le pays, car on est très vite intégré au groupe. Mais attention, les groupes sont souvent en froid entre eux et ne se retrouvent que lors de "campionato".
Enfin, si vous avez la chance de jouer avec des Caboverdiens, amusez-vous a couper à la première plie si la carte qui marque l'atout est un As ou un 7 et regardez bien les visages, avant d'entendre le déferlement de paroles... Drôlissime!
En effet, ils considèrent que LA règle est d'essayer d'obtenir l'atout maître (As ou 7) ou alors de faire le maximum de points. Donc en général, ils jouent un as ou un 7 et le partenaire une carte habillé, voire un autre 7. Si vous êtes le 4eme joueur, COUPEZ sans hésité, vous emportez les points (qui vous permettront d'être "tra chitade" ou "tra capote"). Tous vous diront que c'est mal jouer, au bisca ont fait pas comme ça, mais perso, ça fonctionne très bien et permet de gagner ou de limiter la casse surtout si vous n'avez pas ou peu d'atouts.
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Aller à la page Précédente  1, 2
Nouveau message
Répondre
Retour à la liste

© 2003-2021 Mindelo Infos :: Rédaction & réalisation: Mic Dax (Studio DurmiPtinzim) ::
Reproduction interdite :: Opinions sous la responsabilité de leurs auteurs