...

Chargement de page... Patience!



Trop long? Cliquez ici
 

LES MESSAGES: Liste | Nouveau
VOTRE COMPTE: Création | Identification
OPTIONS: FAQ | Rechercher | Annuaire
ALBUM
Les 6000 photos

Les 30 dernières
Sujet:  l'art de la desinformation
Nouveau message
Répondre
Retour à la liste
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
selon Jeune Afrique
Invité





Créé le: 31 Aoû 2007 14:08   
Sujet du message:


Les propriétaires des hôtels Ventaclub et Marine Club, les deux plus grandes entreprises touristiques de l'île capverdienne de Boa Vista, menacent de fermer le 4 septembre prochain, mettant au chômage près de 220 travailleurs, au cas où à cette date le nouvel aéroport international n'est pas ouvert.

Le directeur général de l'hôtel Ventaclub Boavista, du groupe italien Viaggi del Ventaglio, a déjà confirmé que l'établissement sera fermé jusqu'à l'ouverture de l'aéroport, et sera dans l'obligation de licencié le 31 août les prestataires de service.


D'après le directeur de l'hôtel Ventaclub Boavista, l'établissement, qui a une capacité de 900 personnes, fonctionne actuellement à 20% de sa capacité, à cause de tracasseries à faire acheminer les touristes jusqu'à l'île de Boa Vista, surtout que l'aéroport existant ne peut recevoir des avions long courrier.


Alessandro Torelli a déclaré qu'en un an et demi de fonctionnement, le Ventaclub a déjà un préjudice de trois millions d'euros et n'espère pas de jours meilleurs tant que l'aéroport international, qui a déjà été construit, ne prend pas fonction au mois de septembre prochain.


Le député du Mouvement pour la démocratie (MPD, le plus grand parti de l'opposition) pour la circonscription électorale de Boa Vista, José Luis dos Santos, a rendu responsable le gouvernement des conséquences néfastes que provoque le retard d'ouverture du nouvel aéroport.


José Luis Santos a affirmé que ce retard va aboutir au chômage de plus de 800 personnes sur l'île. La fermeture des deux plus grands hôtels affectera aussi l'activité des pêcheurs et des agriculteurs de Boa Vista, qui ont investi sérieusement ces derniers temps pour répondre aux exigences du marché et qui à présent ne sauront où placer leurs produits.


D'autres sources citées par des organes de la presse capverdienne attribuent la responsabilité de ce retard d'ouverture de l'aéroport au groupe italien Viaggi del Ventaglio, propriétaire de l'hôtel Ventaclub Boavista, qui n'a pas respecté sa promesse de cofinancer les instruments de la tour de contrôle.


Le groupe italien a abandonné la joint venture qu'il entretenait avec la société capverdienne des Aéroports et de la Sécurité aérienne (ASA).


Pour sa part, le président du Conseil d'administration de l'ASA, Mario Paixao, a garanti que le nouvel aéroport de Boa Vista sera bientôt ouvert.


Le responsable de la société nationale qui gère les aéroports au Cap- Vert a expliqué que le retard d'ouverture de la nouvelle infrastructure aéroportuaire est dû aux retards de livraisons des équipements, notamment pour le secteur de la météorologie, et que tout est entrain d'être fait pour que le problème soit dépassé le plus tôt possible.
Revenir en haut
Otelo
Invité





Créé le: 31 Aoû 2007 14:17   
Sujet du message:


quel est le rapport avec la desinformation?
Revenir en haut
invite
Invité





Créé le: 01 Sep 2007 2:24   
Sujet du message:


Voila pourquoi c?est de la désinformation cher monsieur :

(1)Les propriétaires des hôtels Ventaclub et Marine Club, les deux plus grandes entreprises touristiques de l'île capverdienne de Boa Vista, menacent de fermer le 4 septembre prochain, mettant au chômage près de 220 travailleurs, au cas où à cette date le nouvel aéroport international n'est pas ouvert.

Rép : Pourquoi alors les agences de voyages du nord italien situées a Brescia, Milan, Padou, Bergame et Rome continuent de vendre des séjours pour octobre et décembre 2007 ?
D?autre part, une grande majorité des 220 travailleurs sont des travailleurs italiens et clandestins. Car peu de nationaux acceptent de travailler aux conditions salariales imposées par Ventaglio et Colombus, locataires des structures
.

(2)Le directeur général de l'hôtel Ventaclub Boavista, du groupe italien Viaggi del Ventaglio, a déjà confirmé que l'établissement sera fermé jusqu'à l'ouverture de l'aéroport, et sera dans l'obligation de licencié le 31 août les prestataires de service.
Rép : au paragraphe (1), on menace, au (2) on confirme.
A part quelques contrats avec des taxis (soc. Ol?.., et deux commerçants italiens de produits alimentaires, il n?y a aucun prestataire de services digne de ce nom opérant avec les villages. Au début oui, et suite aux difficultés de recouvrement des factures, les nationaux ont refusé leurs collaboration. Les italiens oui, parce que payés directement en Italie.


(3)D'après le directeur de l'hôtel Ventaclub Boavista, l'établissement, qui a une capacité de 900 personnes, fonctionne actuellement à 20% de sa capacité, à cause de tracasseries à faire acheminer les touristes jusqu'à l'île de Boa Vista, surtout que l'aéroport existant ne peut recevoir des avions long courrier.
Rép : faux. Parce que les nouveaux propriétaires de Caboverde express et Tacv ne veulent plus appliquer de tarifs préférentielles aux voyageurs. Entre autre la détaxe sur les billets.
Malgre cela, les deux derniers mois, deux fois par semaine 12 rotations de deux avions CV Express ont acheminé chaque semaine une moyenne de 480 passagers, soit 70 % de la capacite des villages.
compter les passagers difficile, mais compter les avions oui.


(4)Alessandro Torelli a déclaré qu'en un an et demi de fonctionnement, le Ventaclub a déjà un préjudice de trois millions d'euros et n'espère pas de jours meilleurs tant que l'aéroport international, qui a déjà été construit, ne prend pas fonction au mois de septembre prochain.
Rép : difficile de Controller, car aucune comptabilité, mise a part le cash local, n?est faite sur place. Mais selon certaines sources, les exploitants ?semblent?. oublier souvent de payer leurs loyers?.ou quelques choses de similaires.

(5)Le député du Mouvement pour la démocratie (MPD, le plus grand parti de l'opposition) pour la circonscription électorale de Boa Vista, José Luis dos Santos, a rendu responsable le gouvernement des conséquences néfastes que provoque le retard d'ouverture du nouvel aéroport.
Rép. Cela est vrai. Car une grande partie du problème, et la non conformité du nouveau aéroport aux normes IATA. Le manque de structures techniques, de logements pour les futurs employés du PAX, de structures médicales et de sécurité, et d?énergie électrique.
Par ailleurs, tant que ne seront pas réglé financièrement les expropriations des terrains, ils sera difficiles d?empêcher de nouvelles actions coups de poing de la part des propriétaires, comme au mois de juillet dernier
.

(6)José Luis Santos a affirmé que ce retard va aboutir au chômage de plus de 800 personnes sur l'île. La fermeture des deux plus grands hôtels affectera aussi l'activité des pêcheurs et des agriculteurs de Boa Vista, qui ont investi sérieusement ces derniers temps pour répondre aux exigences du marché et qui à présent ne sauront où placer leurs produits.
rép : complètement faux pour les motifs repris aux paragraphes (1) et (2)
D?autre part Boavista compte 7000 habitants, 40 % sont des enfants et des anciens. Reste donc 4200 personnes.
2500 travaillent sur les grands chantiers de constructions. La différence 1700 travailleurs devraient être des femmes, qui travaillent déjà dans le petit commerce, l?administration, les travaux domestiques prives, posada et petits hotels.
Donc on ne peut pas parler de chômage Capverdien, mais d?autres origines, qui arrivent clandestinement du continent africain
.

(7)autres sources citées par des organes de la presse capverdienne attribuent la responsabilité de ce retard d'ouverture de l'aéroport au groupe italien Viaggi del Ventaglio, propriétaire de l'hôtel Ventaclub Boavista, qui n'a pas respecté sa promesse de cofinancer les instruments de la tour de contrôle.


Le groupe italien a abandonné la joint venture qu'il entretenait avec la société capverdienne des Aéroports et de la Sécurité aérienne (ASA).
Rép. Les réunions précédents la décision de construire le nouveau aéroport, n?ont jamais aboutit a une promesse formelle des villages ou hôteliers a participer au cofinancement d?une partie de l?aéroport.
Concernant les autres hôtels et posada de Boa Vista, il ne semble pas que l?on enregistre de plainte concernant un manque a gagner. Ce serait semble t-il plus tôt le contraire.

Pour sa part, le président du Conseil d'administration de l'ASA, Mario Paixao, a garanti que le nouvel aéroport de Boa Vista sera bientôt ouvert.
Rép : Ca c?est sur.


Le responsable de la société nationale qui gère les aéroports au Cap- Vert a expliqué que le retard d'ouverture de la nouvelle infrastructure aéroportuaire est dû aux retards de livraisons des équipements, notamment pour le secteur de la météorologie, et que tout est entrain d'être fait pour que le problème soit dépassé le plus tôt possible.
Rép : Il semble incroyable que ASA ait répondue une telle chose.
IL serait intéressant de comprendre pourquoi les deux journalistes de Jeune Afrique, auteurs de l?article en question ont séjourné au Ventaclub.
Le n?ud du problème semble être las construction et la prochaine ouverture du nouveau village espagnol RIO de 750 lits dans sa première phase
.

Mais que les amoureux de Boa Vista ne se plaignent pas, car : Les propriétaires des murs (groupe BA?) commence deja une nouvelle extention du village, Le groupe Bomfin aussi, et Rio étudie déjà la seconde phase du projet existant, Le Dunas de Chave commence lui aussi la construction de son nouveau projet immobilier.

Conclusion : Si ce n?est pas de la désinformation, c?est de l?intox commerciale.
il s?agit bien sur d?une guerre entre deux concurents Espagnol et italien.
Cher Monsieur??.Affaire a suivre. ?..
Revenir en haut
Invité






Créé le: 01 Sep 2007 9:26   
Sujet du message:


trés eloquent merci pour ces précisions ... moi perso et au risque de me répéter je préfére de loin les Basques et les Corses ... Alors une fois qu'on aura fait un bon nettoyage un otre tourisme verra peut être le jour ... au bénéfice cette fois des plus nécessiteux !!! tout du moins je le souhaite !!!
qu'on les prenne au mots qu'ils ferment et qu'ils se cassent !!! ou qu'aprés licenciement on leur impose une putain de politique sociale dont ils se reléveront pas et ils commencerons a regretter leur mére patrie !!!
Y'a des pays où les étrangers n'ont pas leur mot à dire ... pas vrai ?!?
Revenir en haut
phil13



Inscrit le: 05 Avr 2007
Messages: 301
Localisation: Provence

Créé le: 01 Sep 2007 10:18   
Sujet du message:


Aie!

Pas trop le genre de tourisme qu'on aime ici.

Deja aller au cap vert en achetant un sejour clé en mains en Espagne , en Italie ou en France........... euh
Nous ne procedons pas comme ça . Wink
Revenir en haut
selon a semana
Invité





Créé le: 01 Sep 2007 14:10   
Sujet du message:


A Comissão Política Regional do MpD da Boa Vista considera, num comunicado tornado público, ser inaceitável, num Estado de Direito democrático, a reunião que o líder do PAICV, João Pereira Silva, vai realizar hoje, 28, com os proprietários dos terrenos expropriados da zona de Rabil.

O MpD fundamenta que Pereira Silva não tem legitimidade e muito menos credibilidade para promover tal iniciativa. «Ele estará, neste momento, a querer fazer como responsável do PAICV, o que deveria ter feito enquanto principal responsável do governo pela gestão das ZDTI?s. Aliás, alguém que foi afastado do governo e que é alvo de uma queixa-crime interposta pelo MpD junto da Procuradoria-geral da República pela gestão danosa das ZDTI?s e pela falta de transparência e indícios fortes de corrupção, devia ficar muito distante dessas questões», salienta o comunicado chegado à nossa redacção.
A nota do maior partido na oposição sustenta que a matéria relativa às expropriações é da competência do Estado e não da estrutura do PAICV na Boa Vista. «Estamos, portanto, perante uma iniciativa ilegítima e despropositada, que não acrescenta nada de positivo para os proprietários», refere o comunicado da Comissão Política Regional, que desencoraja os proprietários a participarem neste encontro com o PAICV.
Revenir en haut
phil13



Inscrit le: 05 Avr 2007
Messages: 301
Localisation: Provence

Créé le: 02 Sep 2007 5:37   
Sujet du message:


וָבֹהוּ וְחֹשֶׁךְ עַל-פְּנֵי תְהוֹם וְרוּחַ אֱלֹהִים מְרַחֶפֶת עַלֿ-פְּנֵי הַמָּיִם׃ וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים יְהִי אוֹר וַיְהִי-אוֹר ׃ וַיַּרְא אֱלֹהִים אֶת-הָאוֹר כִּי-טוֹב וַיַּבְדֵּל אֱלֹהִים בֵּין הָאוֹר וּבֵין הַחֹשֶׁךְ׃ וַיִּקְרָא אֱלֹהִים לָאוֹר יוֹם וְלַחֹשֶׁךְ קָרָא לָיְלָה וַיְהִי-עֶרֶב וַיְהִיבֹקֶר יוֹם אֶחָד׃

Very Happy
Revenir en haut
invité
Invité





Créé le: 02 Sep 2007 6:38   
Sujet du message:


N'ayant pas la chance de comprendre la langue d'Israel, je pensais que inserer un texte en langue portugaise sur un site caboverdien n'aurait pas été un non sens.
Pour ceux qui ne comprenne pas le texte reporté sur le journal
A Semana, toutes mes excuses.
Revenir en haut
phil13



Inscrit le: 05 Avr 2007
Messages: 301
Localisation: Provence

Créé le: 02 Sep 2007 11:33   
Sujet du message:


Very Happy c'etait pour rire !! Mr. Green
Sur un forum capverdien ,quoi de plus naturel que de voir de temps en temps du capverdien ou du portugais.

Moi non plus je ne lis pas l'hebreu Mr. Green
Revenir en haut
bj
Invité





Créé le: 04 Sep 2007 9:03   
Sujet du message:


The International Airport of Boa Vista, which represented an investment of 21 million euros, is expected to be in operation soon, the chairman of Cape Verde?s Airport and Air Safety (ASA) company said Wednesday.

The airport, which was built in 24 months using a loan from Portuguese bank Espírito Santo, has a runway that is 2,100 meters long and 45 meters wide.

Portuguese construction company Moniz de Maia e Empreiteiros (MSF) built the airport, and the master plan was drawn up by the International Air Transport Association (IATA).

The executive project was the responsibility of Spanish company INECO, which specializes in airport projects.

Mário Paixão, chairman of ASA, said that by August 27 the assembly of the Automatic Meteorology Station would be completed, and then the airport?s certification process could begin.

Paixão said that the airport?s equipment had already been installed and staff trained, and that in September a further three fire vehicles would be delivered to the airport.

He also said that the certification of the airport?s vsiual landing system had also been carried out as had the procedures for approach and landing of aircraft by specialized bodies.

Source Macahub


sans commentaires de ma part
bj
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Nouveau message
Répondre
Retour à la liste

© 2003-2019 Mindelo Infos :: Rédaction & réalisation: Mic Dax (Studio DurmiPtinzim) ::
Reproduction interdite :: Opinions sous la responsabilité de leurs auteurs