RECHERCHE nouveau
» Visiter Cap-Vert.TV
AGENDA [+]

1er Dec 2014 | Nouveau disque
Elida Almeida
Lancement du 1er album d'Elida Almeida : Ora doci, ora margos

03 Dec 2014 | Concert
Mayra Andrade
CentralStation
Darmstadt
Allemagne - Alemanha - Germany - Deutschland

04 Dec 2014 | Concert
Mayra Andrade
KonzertHaus
Dortmund
Allemagne - Alemanha - Germany - Deutschland

06 Dec 2014 | Concert
Carlos Lopes
Péniche Anako - 20:30
61, quai de la Seine
Paris 19 (M° Riquet)
France - França - Frankreich

13 Dec 2014 | Concert
Mayra Andrade
Deux Pièces Cuisine
Le Blanc Mesnil
France - França - Frankreich

VOS COMMENTAIRES
Aucun commentaire


ON A TROUVÉ ÇA :
(spécial vintage)
 
24/11/2014 - Fogo-éruption : 2ème jour
Les coulées de lave envahissent progressivement plusieurs zones de la caldeira. L'une d'entre elles en particulier est sur le point d'engloutir le siège du Parc National de Fogo, inauguré il y a seulement quelques mois - il ferait actuellement l'objet de pillages. Pour éviter qu'elles n'explosent, les autorités cherchent à déplacer les lourdes batteries des panneaux solaires et à les mettre hors de portée.

Les routes ont également été recouvertes par la lave et seul un accès à pied reste possible dans le nord de la caldeira. La lave se rapproche peu à peu des zones cultivées.

D'après les autorités, la population des localités concernées a été évacuée à 90%, mais nombreux sont les curieux qui viennent assister au phénomène. Dans l'après-midi, des journalistes ont été arrêtés par la police après avoir voulu filmer un incident impliquant un militaire.
23/11/2014 - Fogo en éruption
Le volcan Fogo s'est réveillé : le petit Pico est rentré en éruption ce matin à 10 heures (23 novembre 2014), la population de Chã das Caldeiras a commencé à être évacuée. Aucune victime n'est à déplorer, les coulées de lave ont rapidement bloqué la nouvelle route: les secours empruntent l'ancienne voie d'accès.

L'éruption a lieu à l'endroit exact où la dernière éruption en date avait eu lieu en 1995, un petit cratère (Pico pequeno) en contrebas du grand cratère (Pico) s'était formé à 1920 mètres d'altitude. Le phénomène avait duré près d'un mois.


(2014 - Photo A Semana)


(2014 - Photos Casa Estrela)


Pas de victime à déplorer mais il faut d'ores et déjà prévoir de gros dégâts et d'importantes répercussions économiques. La coulée de lave a coupé l'accès sud de la Caldeira, la population qui n'avait pas encore été évacuée en voitures a dû partir à pied vers le nord et la ville de Mosteiros où plus de cent personnes ont été prises en charge.

L'état d'urgence a été décrété sur les îles de Fogo et de Brava, les compagnies maritimes ont été priées de se tenir prêtes à être sollicitées, les autorités de l'aviation civile ont demandé aux pilotes de changer leurs parcours pour s'éloigner de la zone envahie par les fumées. L'aéroport régional de Fogo est demeuré ouvert.

Un avion avait été affrété dans la matinée pour convoyer des membres de la protection civile ainsi que du matériel. Plus tard dans la journée, un remorqueur a quitté Praia avec du matériel (tentes, générateurs, vivres) à son bord ainsi qu'une vingtaine de soldats, des secouristes et une douzaine de journalistes (!). Les soldats auront pour mission de sécuriser les localités évacuées dans la caldeira et d'éviter d'éventuels pillages, menaces qui incitaient une partie de la population à refuser d'évacuer la zone.

On a craint toute la journée l'apparition d'une nouvelle fissure et d'un nouveau cratère dans la partie nord de la Caldeira, une région nettement plus peuplée et où sont concentrés de vastes terrains cultivés. Une nouvelle éruption viendrait compromettre l'évacuation en cours. Tout au long de la journée, le niveau d'alerte a augmenté : sur une échelle de 5, il est passé de 1 en début de matinée pour passer assez vite au niveau 3, pour finir dans l'après-midi à 5.

L'institut de météorologie a indiqué que l'activité sismique qui avait débuté dans la journée de samedi s'était considérablement ralentie après l'éruption ; il faudra néanmoins attendre 48 heures pour tirer des conclusions sur la nature même du phénomène et sur son évolution possible.
04/09/2014 - Le Cap-Vert dans le Val de Marne
Le FestiVal de Marne propose cette année une belle soirée de musiques capverdiennes en accueillant Mayra Andrade et Zé Luis, qui se produiront le samedi 4 octobre à partir de 20h.

FestiVal de Marne
La Grange Dimière
Ferme de Cottinville
41, rue Maurice Ténine
FRESNES (94)
20 euros / 12 euros

20/08/2014 - Ebola : interdiction
Le gouvernement vient d'annoncer l'interdiction d'entrée des personnes venant des pays infectés par l'épidémie d'Ebola, et ce quel que soit l'itinéraire suivi.

D'autre part, les fonctionnaires sont quant à eux de se rendre dans ces mêmes pays, et il est fortement conseillé aux citoyens capverdiens de ne pas s'y rendre (ce qui les empêcherait par la suite de rentrer dans l'archipel, d'après la première mesure).

Le Premier Ministre s'est défendu de vouloir fermer les frontières et a jugé que la mesure pourrait être réévaluée ou reconduite d'ici à trois mois. On notera qu'il existe au Cap-Vert une petite communauté d'immigrés Nigérians.

Mise-à-jour du 1er septembre: l'interdiction d'entrée a été élargie aux voyageurs venant du Sénégal. Par ailleurs, concernant les avions et plus particulièrement leurs personnels, les membres d'équipage ayant fait escale dans les pays infectés n'ont plus le droit de descendre des appareils. Bref, ça ne rigole pas, le Cap-Vert ne laisse rien passer.
18/08/2014 - Le point sur Ebola
Vous n'êtes pas sans savoir que le bilan de l'épidémie d'Ebola continue de s'alourdir dans les pays touchés (Guinée, Sierra Leone, Libéria, Nigéria), on compte à ce jour près de 1100 morts.

Faut-il s'inquiéter de sa propagation, le virus peut-il atteindre le Cap-Vert?

Situé à plus de 1500 kilomètres des pays concernés, naturellement sans frontière terrestre avec d'autres pays, l'archipel est géographiquement protégé. Situé à l'Ouest de l'Afrique, bien plus tourné vers l'Europe et les Amériques à travers sa diaspora, le pays a relativement peu d'échanges avec le continent.

Depuis les débuts de la crise, le Cap-Vert a mis en place un dispositif de contrôle aux frontières, à savoir dans les aéroports et dans les ports. Une mesure qui s'est concrétisée début août avec la mise en quarantaine d'un bateau chinois venant de Sierra Leone.

On peut vanter les mérites du pays et les moyens mis dans la gestion des crises, à l'image de celle de 2009 quand la dengue fit son apparition. Les autorités mirent quelques semaines à la contenir et à l'éradiquer, là où d'autres pays mettent plusieurs années, voire échouent par manque de volonté politique.

Un petit territoire, quelques liaisons aériennes, un nombre réduit de ports : la vigilance est assez facile à mettre en oeuvre. Au jeu un peu macabre des comparaisons, l'Europe serait bien plus exposée.
25/07/2014 - Baia das Gatas 2014
Voici la programmation officielle du festival de Baia das Gatas 2014 :

Vendredi 8 août
Voz d'Alma, grupo coral mindelense
Vasco Martins & Sabine Kabomgo
Orquestra Cesária Évora + Ceuzany, Neuza de Pina, Nancy Vieira, Jenifer Soledad, Constantino Cardoso, Gabriela Mendes, Jorge Sousa, Diva Barros, Solange Cesarovna, Nha Kapa
Boss AC

Samedi 9 août
Vlu & Banda
Grace Évora & Banda
Babado Novo & Meri Antunes (Brésil)
Capleton (Jamaïque)

Dimanche 10 août
Groupes de Mindelo
Chachi Carvalho
Djodje & Banda
Anselmo Ralph (Angola)
26/06/2014 - Boum !
Et un de plus : le tout nouveau ferry Liberdadi, fraîchement arrivé dans les eaux capverdiennes, est arrêté après avoir heurté le quai du port de São Nicolau.

Des travaux devront probablement être effectués sur la coque du bateau, pour le moment on ignore quand il pourra reprendre la mer.

[mise-à-jour: finalement, plus de peur que de mal, les dégâts n'ont pas été jugés suffisamment importants pour mettre le bateau en danger, le ferry a repris la navigation)
18/06/2014 - Cesária parisienne
Quelques semaines après la mort de Cesária Evora en 2011, la ville de Paris s'était engagée à rendre hommage à la diva capverdienne en lui attribuant le nom d'une rue ou d'une place.

C'est chose faite aujourd'hui, avec la décision du 18 juin 2014 du Conseil de Paris: Cize aura sa rue dans le 19ème arrondissement, certes dans une zone pas spécialement noble et excentrée, mais son nom figurera parmi les 6300 rues de Paris.

Elle y fait son entrée en compagnie de Jean-Michel Basquiat et de Jacques Lacan, que Paris a également décidé d'honorer (réussir à évoquer Lacan sur un site dédié au Cap-Vert, c'était pas gagné...).

EN HAUT