En (quasi) direct du Cap-Vert


Des actualités mais pas seulement puisque vous trouverez aussi des photos, des vidéos, des anecdotes: attention, à force de tout savoir sur le Cap-Vert, vous pourriez finir par croire que vous y vivez.
2017/05/24

TACV ou pas TACV?


L'annonce a pris tout le monde par surprise : le gouvernement a tranché sur l'avenir de la TACV, la compagnie aérienne nationale. Systématiquement déficitaire, endettée à hauteur de 100 millions d'Euros, la TACV a connu de grosses crises ces dernières années, la plus importante et la plus humiliante étant le blocage et la confiscation d'un avion de la compagnie sur le tarmac d'un aéroport étranger.

Issu des élections de 2016, le gouvernement a annoncé hier l'arrêt des liaisons domestiques, la TACV ne devant plus assurer que des vols internationaux. Les vols inter-îles seront désormais assurés par un opérateur privé, la Binter, dont l'Etat est devenu actionnaire à hauteur de 49% (des investisseurs privés seront prochainement invités à prendre une partie de cette participation). La mesure a pour objectif d'assainir les comptes de la compagnie en vue d'une privatisation.

C'est donc à partir du 1er août 2017 que la TACV cessera de relier les îles : un beau bazar en perspective, puisqu'il va falloir recaser toutes les réservations passées jusqu'ici et réorganiser les circuits mis en place par les opérateurs touristiques.


2017/05/24

Visa ou pas visa?


Faisons le point sur un sujet qui a fait beaucoup couler d'encre virtuelle ces derniers temps : le visa.

Au mois d'avril, une annonce a été faite par le gouvernement capverdien, qui souhaite supprimer le visa pour les touristes européens. Actuellement, le visa est obligatoire pour pouvoir entrer sur le territoire capverdien: il est délivré soit par les ambassades et consulats dans de nombreux pays à travers le monde, soit à l'arrivée dans l'un des quatre aéroports internationaux que compte le pays.

Dans un premier temps, la mesure devait s'appliquer rapidement: au 1er mai, les touristes auraient pu bénéficier de cette exemption. Mais l'annonce a provoqué des réactions au sein de l'opinion publique, qui s'est interrogée sur la perte de revenus (20 millions d'euros par an) et sur les conditions d'entrée difficile des capverdiens en Europe. Le gouvernement a dû revoir sa copie sans pour autant remettre en question l'essentiel.

C'est désormais à partir du 1er janvier 2018 que les touristes originaires d'un pays de l'Union Européenne ou de la Grande-Bretagne pourront entrer au Cap-Vert sans visa ; pour des séjours de plus de trente jours, le visa restera obligatoire.

D'ici là, les conditions d'obtention restent les mêmes, vous pouvez les consulter sur notre site dédié : cap-vert-visa.com.

2017/02/03

Une envie de voyage?

Curieusement, alors que tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes, je sens chez vous comme une envie de vous évader et d'aller voir d'autres couleurs, de sentir d'autres parfums et de prêter l'oreille à d'autres mélodies. Je me trompe?

Et avouez que ça tomble plutôt formidablement bien puisque vous pouvez profiter d'une offre exceptionnelle pour partir au Cap-Vert: des billets d'avion à prix massacrés.

Attention, le nombre de places est limité, il faut faire vite - cela dit, c'est à peu près le principe d'une évasion, pas vrai?

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Bonnes vacances!

2017/01/23

Le chiffre (triste) du jour

57

C'est le nombre de personnes trouvant chaque année la mort sur les routes du Cap-Vert - et c'est une moyenne sur les dix dernières années, n'allez pas raconter qu'il y a très précisément 57 morts chaque année, on pourrait croire qu'on organise un tirage au sort pour désigner des candidats quand le compte n'est pas bon en fin d'année.

Puisqu'on est dans les trucs morbides, enfonçons le clou avec un calcul indiquant que c'est 0,01% de la population capverdienne qui perd la vie chaque année dans des accidents de la route, contre 0,005% en France, deux fois moins. Et le contraste serait encore plus fort si l'on s'intéressait au nombre de voitures en circulation, mais on va s'arrêter là, hein, d'accord? Il y a des choses un peu plus gaies à se raconter.

2016/12/10

São Nicolau par ferry

Une nouveauté concernant le ferry Liberdadi (compagnie Fast Ferry) : au mois de décembre, la liaison Santiago > São Nicolau > São Vicente (et retour) est hebdomadaire au lieu de bimensuelle.

Santiago > São Nicolau : chaque jeudi à 14:30
São Nicolau > São Vicente : chaque jeudi à 22:30
São Vicente > São Nicolau : chaque vendredi à midi
São Nicolau > Santiago : chaque vendredi à 16:00

Attention, il s'agit des connexions pour le mois de décembre, celles des mois à venir ne sont pas encore connues.

2016/12/04

Un réveillon avec Cesária

Vous prévoyez un réveillon entre amis mais vous craignez que vos invités s'ennuient, et c'est justement sur Mindelo Infos que vous vous connectez pour trouver une idée qui vous sauverait la vie.

Ne bougez pas, on a ce qu'il vous faut.

Vous allez apprendre à jouer l'incontournable morceau capverdien Sodade à la guitare, avec ça vous mettrez une ambiance-de-feu-mon-ami, même pas besoin de préparer à manger, tous les invités seront sous le charme du La Mineur et du Sol 6, les heures passeront sans que vous ne vous en rendiez compte, quelle merveilleuse manière de terminer l'année!..

Video en rapport:

2016/12/04

Le cadeau de fin d'année


Le cadeau de fin d'année s'appelle Shawqi Awad Balzuhair et il nous vient de Cuba, plus exactement de la prison de Guantanamo. Il vivra désormais au Cap-Vert suite à un accord avec l'administration américaine: capturé en 2002 au Pakistan, de nationalité yéménite, cet ancien combattant d'Al Qaïda accusé de préparer des attentats anti-américains a passé toutes ces années dans la fameuse prison des Caraïbes et sera donc relâché puis déporté sans avoir eu droit à un procès.

C'est officiellement le deuxième détenu de Guantanamo que le Cap-Vert accueille: à l'été 2010, un prisonnier de nationalité syrienne avait été transféré dans l'archipel, on pouvait alors le croiser à Calhau sur l'île de São Vicente pendant son footing matinal, toujours accompagné d'un ou de plusieurs policiers. Détenu également sur la base américaine, son fils avait été déporté au Portugal.

PS: la photo est floue, oui, ça n'est pas fait exprès pour renforcer le mystère, c'est juste que ces dernières années, le bonhomme n'a pas trop eu l'occasion de faire des selfies. Mais au premier duck face qu'il publie sur Facebook, on change la photo, c'est promis.


2016/10/31

La mise à jour, euh, du jour

L'une des rubriques les plus consultées du site vient d'être actualisée, il s'agit des horaires des bateaux reliant les îles les unes aux autres.

Vous pouvez la retrouver en cliquant très exactement ici.

RECHERCHE nouveau
AGENDA [+]